Prochaine activité

Samedi 15 juin
100° anniversaire de La Lumière,
rassemblement de tandems à Liège
Date limite d'inscription : 15 mai
Inscription

19 mai 2019

A la découverte du Condroz namurois grâce à Benoît

Malgré la météo incertaine 15 tandems se sont lancés sur le parcours dessiné par Benoît Wauthy.
Non pas de Flawinne, mais de la gare de Ciney.
Son parcours de 53 km était prometteur. Benoît nous a en effet offert des routes champêtres, la traversée de villages bucoliques dans le Condroz namurois mais également un nombre incalculable de montées et de descentes dont le « Mur » de Dorinne.
Cette rampe était la dernière difficulté avant notre pause repas à Purnode dans un bel établissement choisi par Colette.

L’après-midi a été plus chaotique car la pluie annoncée s’est manifestée dès notre départ direction Thynes et a tenu à nous accompagner jusqu’à notre retour à Ciney.
Elle a également souhaité être de la partie lors du rangement des vélos sur la remorque.

Bref, un superbe parcours qui s’est déroulé dans un excellent esprit et selon les règles établies au départ mais qui aurait mérité une météo plus à la hauteur de la qualité de la préparation.

Michel Pierre

23 mars 2019

Très belle assistance et une manne de nouveautés pour le lancement de la saison 2019.


Nouveau point de départ après notre déménagement à Flawinne durant l’entre-saison, nouveau comité, nouveaux membres, nouvelle organisatrice qui avec son collègue a parfaitement réglé la constitution des équipages et l’aspect logistique de la sortie.
Patrick, notre capitaine du jour, a ainsi dû gérer avec son complice Jean un peloton de 13 tandems.
55 km étaient au menu du jour. Distance idéale pour une sortie de reprise avec un degré de difficulté parfaitement adapté.
2 côtes ont cependant épicé le parcours. La montée vers Daussoulx avec un ravito au sommet et le retour vers Flawinne.
Le repas de midi a été pris dans un petit établissement très sympathique sur la place de Spy après nos traversées d'Emines, Rhisnes et Temploux,
Même profil pour l’après-midi avec nos passages à Onoz, Moustier-sur-Sambre et Ham-sur-Sambre où nous avons retrouvé le Ravel la long de la Sambre. Nous avons quitté le chemin de halage à Malonne pour remonter vers notre quartier général.
A Floreffe Luc nous attendait pour un ravito le long de la Sambre. Moment convivial avec en prime un beau rayon de soleil.

Très belle sortie sans soucis mécaniques ni panne de jambes mais avec un point d’attention pour les prochaines sorties.
Nous devons nous engager à respecter scrupuleusement les consignes du capitaine de route. Il en va de la sécurité de tous.

Michel Pierre

24 février 2019

En "Celles" avec Robert au profit de kabuki.

C'est ce dimanche 24/02 qu'à l'invitation de Robert, une quinzaine de "conquistadors" ayant troqué leurs vêtements de cyclistes pour ceux de marcheurs intrépides s'étaient donné rendez-vous à Celles pour une chevauchée d'un peu plus de 11 km.
Celle-ci allait nous permettre de découvrir de beaux paysages, d'admirer des châteaux majestueux dans leurs écrins de verdure: ceux de Vêves, Boisseille, Conjoux.
Le soleil éclatant égayait les coeurs et les esprits, animait les conversations.
Quant à moi, j'ai eu le plaisir d'accompagner David et son inséparable chien-guide: Jude.
Son bel accent irlandais aux couleurs de la verte Irlande raviva en moi à plus d'une reprise les accents forts de la chanson de Michel Sardou évoquant les lacs du Connemara.
Après plus de deux heures de marche, nous rejoignîmes la salle voisine de l'église St Hadelin pour y partager un repas dans une ambiance festive au milieu d'une foule nombreuse et bigarrée satisfaite d'aider une oeuvre généreuse au profit d'enfants souffrant du syndrome de kabuki.
Celui-ci est un syndrome malformatif rare congénital caractérisé par un retard de croissance pré et post natal, un déficit intellectuel de variations morphologiques faciales (le nom est issu de l'évocation du maquillage des acteurs de théâtre japonais) et diverses malformations squelettiques, cardiaques, rénales, oculaires.
La prévalence est estimée à 1/32.000 naissances.
Les premiers malades ont été identifiés au Japon et le syndrome est présent dans toutes les régions du monde aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

Les agapes terminées, les mines rougeoyantes, les heureux participants se congratulèrent tout en se promettant de se remettre en "Celles" mais cette fois sur un tandem à Flawinne pour la première sortie de la saison le 24 mars.

Francis

Souvenirs de la randonnée tandem au départ de Flawinne (Michel)

Cliquez sur la photo pour les visionner.

Randonnée tandem à Flawinne