Comptes-rendus des activités

•••   Retour   •••

5 janvier 2020

Marche Cyclocoeur à Namur le 5 janvier 2020

Ce fut les grandes retrouvailles en ce dimanche matin, devant la gare de Namur où une bonne trentaine de courageux se sont retrouvés pour participer à une belle marche guidée par le « père fondateur » de Cyclocoeur, Luc Legrain.

Accompagné de son fidèle épagneul breton « Cook », Luc nous guida vers le pied de la citadelle en passant par le Parc Louise Marie (et son « pont des Hollandais ») et le bord de la Sambre. Petite halte devant le monument aux héros de la Province, sculpture grandiose très expressive, toute en pierre bleue. Ensuite ce fut la grimpette, en empruntant la montée historique appelée « la route des canons » qui nous amena à hauteur du parc de loisirs « Reine Fabiola ».

Un peu plus haut, nous découvrons le Château de Namur, hôtel et restaurant d’application de l’école provinciale hôtelière, (où Mireille nous confia avoir été « contrainte d’y séjourner dans la suite royale » ; elle vous racontera volontiers cette anecdote !)

Un peu plus loin, depuis cette hauteur, se dévoile la ville de Namur où nous distinguons sans peine le dôme de la cathédrale St Aubain, le Clocher de St Jacques et la tour du Beffroi, monument classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La promenade continue et nous aboutissons au théâtre de verdure, et ensuite l’esplanade de la citadelle, bien connue pour ces diverses activités sportives et festivalières. Cette infrastructure grandiose sera prochainement restaurée. Au loin, à l’autre bout de l’esplanade nous apercevons la future station d’arrivée du nouveau téléphérique. Le pavillon belge de l’expo universelle de Milan y est réassemblé.

Nous nous dirigeons alors vers l’ancienne caserne de Terra Nova, magnifiquement restaurée et qui accueille aujourd’hui le centre du visiteur. Là une surprise nous attendait : nous embarquons dans un petit train touristique qui nous permet d’avoir une visite guidée de ce niveau de la citadelle.

Ensuite, la descente à pied nous permet d’avoir une belle vue plongeante sur le vieux Namur. Nous nous rendons sans tarder sur la place d’armes où nous saluons les bronzes de « Djoseph et Françwès » personnages bien connus du folklore namurois, avant de prendre un délicieux repas à l’étage du restaurant Bodart.

Merci de tout cœur Luc, tu nous as offert une magnifique première journée d’activité de Cyclocoeur en ce début 2020.

Votre scribouillard de service,
Phil

PS : 4 photos agrémentent ce compte-rendu en cliquant ici.
4 photos supplémentaires peuvent être visionnées en cliquant ici.