Comptes-rendus des activités

•••   Retour   •••

24 février 2019

En "Celles" avec Robert au profit de kabuki.

C'est ce dimanche 24/02 qu'à l'invitation de Robert, une quinzaine de "conquistadors" ayant troqué leurs vêtements de cyclistes pour ceux de marcheurs intrépides s'étaient donné rendez-vous à Celles pour une chevauchée d'un peu plus de 11 km.
Celle-ci allait nous permettre de découvrir de beaux paysages, d'admirer des châteaux majestueux dans leurs écrins de verdure: ceux de Vêves, Boisseille, Conjoux.
Le soleil éclatant égayait les coeurs et les esprits, animait les conversations.
Quant à moi, j'ai eu le plaisir d'accompagner David et son inséparable chien-guide: Jude.
Son bel accent irlandais aux couleurs de la verte Irlande raviva en moi à plus d'une reprise les accents forts de la chanson de Michel Sardou évoquant les lacs du Connemara.
Après plus de deux heures de marche, nous rejoignîmes la salle voisine de l'église St Hadelin pour y partager un repas dans une ambiance festive au milieu d'une foule nombreuse et bigarrée satisfaite d'aider une oeuvre généreuse au profit d'enfants souffrant du syndrome de kabuki.
Celui-ci est un syndrome malformatif rare congénital caractérisé par un retard de croissance pré et post natal, un déficit intellectuel de variations morphologiques faciales (le nom est issu de l'évocation du maquillage des acteurs de théâtre japonais) et diverses malformations squelettiques, cardiaques, rénales, oculaires.
La prévalence est estimée à 1/32.000 naissances.
Les premiers malades ont été identifiés au Japon et le syndrome est présent dans toutes les régions du monde aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

Les agapes terminées, les mines rougeoyantes, les heureux participants se congratulèrent tout en se promettant de se remettre en "Celles" mais cette fois sur un tandem à Flawinne pour la première sortie de la saison le 24 mars.

Francis